BANCS D'ESSAIS

 

ACCESSOIRES

STEIN MUSIC SPEAKER MATCH PLUS

WIREWORLD PLATINIUM ELECTRA POWER

FURUTECH TP80E

ABSOLUE CREATIONS UT-TIM SECTEUR

BASSOCONTINUO ACCORDEON

NITTY GRITTY MINI PRO 2

VIBEX THREE11RH

SUPRA USB 2.0

AKG K551

FOSTEX TH900

SENNHEISER MOMENTUM

SHURE SRH1840

ULTRASONE SIGNATURE PRO

WIREWORLD STRATUS 7

HIFI CABLES IHI & MUSIC TRANS

 

ELECTRONIQUE

AUDIA FliGHT FL THREE MK2

ETALON INTEGRAL

AUDIO ANALOGUE FORTISSIMO

BC ACOUSTIQUE EX888

MASTERSOUND PHL5V.2 & 845

NAGRA MELODY

GRYPHON PANDORA

AYON SPIRIT III

AIR TIGHT ATC-3 & ATM-4

TRINNOV AMETHYST

ACCUPHASE E-260

HEGEL H300

ONIX XIA 160E

GATO AUDIO AMP-150

DEVIALET 170

MING-DA MD-212WE

HEGEL H4SE

MASTERSOUND EVOLUTION 845

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A160

PIER AUDIO MS-84SE

NAIM SUPERNAIT 2

AMAHA A-S3000

HEGEL H80

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

PLAYBACK DESIGNS IPS-3

 

ENCEINTES

ADVANCE ACOUSTIC KUBIK K11S

ATC SCM 50ASLT

BC ACOUSTIQUE ACT A3.5

BOWERS & WILKINS CM10

DALI EPICON 6

DAVIS ACOUSTIC OLYMPIA 3

DAVIS ACOUSTICS MAYA

ELECTROCOMPANIET THE NORDIC TONE-MODEL 1

FOCAL CHORUS 836 V

FOSTEX GX250MG

KEF X300A

LIVING VOICE IBX-R2

LIVING VOICE IBX-RW

P-E LEON ALYCASTRE

PARADIGM TRIBUTE 30TH ANNIVERSARY

PMC FACT 12

PMC PB1i

TAD CR1

THIEL CS 2.7

THIEL CS1.7

TUNE AUDIO PRIME

WILSON BENESCH SERIE 2 SQUARE 2

 

SOURCES

ONIX DAC 25A

AYON S-3

EAT FORTE

BMC BDCD1.1 & DAC1PREHR

THORENS TD2035

HEGEL HD25

M2TECH VAUGHAN

ATOLL ST200

ACCUPHASE DP-550

BEL CANTO REF LINK

BRICASTI M1

3D LAB DRIVE

FOSTEX HP-A8

AYON S-5

CHORD QUTE EX

NAGRA HD DAC

 

 

Bannie_re_provisoire

ENCEINTE

KEF X300A

Kef_x300a_html_55b2f8c0

Kef_x300a_html_561bda31

Le constructeur britannique propose une paire d’enceintes actives à deux voies coaxiales, comprenant un convertisseur 24/96 et une liaison directe USB avec votre ordinateur, le tout à un prix très compétitif !

De très nombreux constructeurs ont commercialisé des haut-parleurs coaxiaux, depuis le légendaire Altec 604 ! Dans l’audio professionnel, B&C, Beyma, Ciare, Faital Pro, Eminence, Radian et quelques autres, en fabriquent depuis longtemps. En haute-fidélité, les firmes Monacor et SEAS en proposent également. De nombreux facteurs d’enceintes ont, eux aussi, choisi les transducteurs coaxiaux, tels que Cabasse, TAD, Tannoy, Thiel… Le monitoring audio des studios n’est pas négligé, grâce à, par exemple, Equator Audio Research. Depuis la fameuse Blade et son non moins fameux coaxial, KEF décline avec succès ce procédé sur toute sa gamme d’enceintes acoustiques. Les qualités des haut-parleurs coaxiaux tiennent à leur cohérence de phase, sachant que le tweeter se trouve intégré au centre du boomer ou du médium, constituant un point unique d’émission que KEF a fort justement appelé Uni-Q.

Installation

Ces enceintes actives bi-amplifiées fonctionnent par paires. En effet, elles doivent être reliées l’une à l’autre via un câble USB. Un second cordon de même nature se branche sur l’enceinte gauche, et sur l’ordinateur à l’autre extrémité. Un jack stéréo de 3,5 mm fait office d’entrée analogique sur la X300A gauche, sachant que la liaison USB entre les enceintes reste nécessaire. Très simples à exploiter, ces KEF disposent d’un ajustement de volume sur le panneau arrière de l’enceinte gauche, tandis que la balance se trouve derrière celle de droite. Un petit commutateur adapte la réponse dans le grave, suivant leur placement sur un bureau, de part et d’autre d’un ordinateur, ou sur des pieds pour enceintes de bibliothèque. Ensuite, il suffit de les brancher sur le secteur via une paire de classiques câbles IEC. Le commutateur général de la X300A gauche illumine une minuscule LED verte et commande la mise sous tension de l’autre enceinte active, après le « clic » des relais de temporisation.

Equipement de choix !

Bien visible sur le baffle noir, dépourvu de grille ou de tissu de protection, le transducteur coaxial Uni-Q se compose d’un boomer médium, à la membrane de 13 cm réalisée en alliage d’aluminium et de magnésium, dans lequel prend place un tweeter à aimant néodyme et équipé d’un dôme aluminium de 2,5 cm. Un pavillon à ailettes optimise la diffusion des fréquences aiguës. Ce transducteur coaxial présente un air de famille évident avec celui de la KEF R100 (HF n° 186, p. 79), excepté les corrugations radiales et les couleurs. Le boomer voit sa réponse prolongée dans le bas du spectre par un évent bass-reflex, largement évasé, débouchant sur l’arrière, que l’on peut obturer au moyen de bouchons en mousse fournis. Monté en aval d’un convertisseur audionumérique Burr Brown PCM1754 (192 kHz/24 bits), un filtre actif analogique, aux pentes de 24 dB par octave, construit autour d’amplificateurs opérationnels Texas NE5532 et JRC 2520, alimente deux amplificateurs polarisés en classe AB, excusez du peu ! Le boomer bénéficie de 50 vrais watts, contre 20 pour le tweeter, prenant le relais à partir de 2,5 kHz. Ces modules de puissance font appel à un push-pull de transistors NPN 2SC5200 et PNP 2SA1943, plus que très largement dimensionnés. À cette offre alléchante vient s’ajouter la présence d’alimentations secteur fonctionnant en linéaire, à partir d’un énorme transformateur torique blindé et des régulateurs, notamment pour la tension symétrique de ± 10 volts dédiée à la section ligne et filtrage analogique.

Entrées USB et analogique

Afin de ne rien modifier à la liaison USB existante entre les deux enceintes actives, le signal stéréo analogique provenant de l’entrée jack 3,5 mm subit une numérisation, au moyen d’un convertisseur Wolson WM8805. À l’instar du DAC Burr Brown PCM1754, l’ADC peut, lui aussi, fonctionner en 192/24. Au final, la fréquence d’échantillonnage maximale des KEF X300A dépend du traitement des données issues de l’entrée USB asynchrone, qui après l’interface de réception USB3318, n’accepte aucun signal audionumérique au-delà de 96 kHz. En revanche, les concepteurs ont soigné la précision des deux horloges de synchronisation, l’une pour les fréquences de 44,1 kHz et 88,2 kHz, d’une part, et l’autre pour 48 kHz et 96 kHz d’autre part, au moyen d’un processeur XMOS chargé d’extraire les datas audionumériques pour les resynchroniser, dans le but d’éliminer le jitter. Dommage qu’il ne traite pas les signaux jusqu’à 192 kHz !

Kef_x300a_html_m57a99ca5

À l’écoute

Ces petites KEF actives surprennent par la pureté des sons restitués, conséquence du travail admirable sur la synchronisation des données numériques, de la qualité de la section d’amplification surdimensionnée, et surtout des transducteurs coaxiaux à la réponse étonnante en profondeur et en définition dans le bas du spectre, comme quoi une membrane métallique doit, en bonne partie, sa très faible distorsion à sa rigidité. La restitution en 3D est au rendez-vous, et cela se remarque agréablement dès les premières notes de musique d’un enregistrement réalisé en stéréo de phase.

Verdict

Pour un prix raisonnable, KEF nous offre une excellente paire de haut-parleurs coaxiaux, musicaux et fidèles, quatre amplificateurs en classe AB précédés de filtres actifs, une entrée USB 96/24 et une entrée analogique, le tout dans de jolis coffrets. D’aucuns penseront que l’on peut trouver moins cher dans les monitors audio actifs à 2 voies des studios, sans les avoir écoutés, puis ouverts et analysés ! Pour avoir testé des dizaines de telles enceintes dites de référence, nombre d’entre elles emploient des amplificateurs hybrides, genre TDA 739x, ce qui donne un son plus étriqué, moins dense, quand il ne s’agit pas de classe D… Et surtout, dans cette gamme de prix et de technologie n’existe aucune enceinte à haut-parleur coaxial, sachant que la petite Equator D5, munie de son alimentation à découpage et de ses amplis en classe D, ne tient pas la comparaison avec les KEF 300A, excellentes de vivacité, d’aération, de précision et de musicalité.

Fiche technique

Origine : Royaume-Uni
Prix : 790 euros la paire
Dimensions : 280 x 180 x 243 mm
Poids : 7,5 kg
Entrées : USB 24/96
et analogique stéréo (jack 3,5 mm)
Compatibilité USB : à partir de Mac OS X 10.6 et Windows 7
Réponse en fréquence :
58 Hz à 28 kHz ± 3 dB
(49 Hz à 45 kHz à -6 dB)
Puissance des amplificateurs :
50 W RMS et 20 W RMS
Fréquence de transition
du filtre : 2,5 kHz