BANCS D'ESSAIS

 

ACCESSOIRES

STEIN MUSIC SPEAKER MATCH PLUS

WIREWORLD PLATINIUM ELECTRA POWER

FURUTECH TP80E

ABSOLUE CREATIONS UT-TIM SECTEUR

BASSOCONTINUO ACCORDEON

NITTY GRITTY MINI PRO 2

VIBEX THREE11RH

SUPRA USB 2.0

AKG K551

FOSTEX TH900

SENNHEISER MOMENTUM

SHURE SRH1840

ULTRASONE SIGNATURE PRO

WIREWORLD STRATUS 7

HIFI CABLES IHI & MUSIC TRANS

 

ELECTRONIQUE

AUDIA FliGHT FL THREE MK2

ETALON INTEGRAL

AUDIO ANALOGUE FORTISSIMO

BC ACOUSTIQUE EX888

MASTERSOUND PHL5V.2 & 845

NAGRA MELODY

GRYPHON PANDORA

AYON SPIRIT III

AIR TIGHT ATC-3 & ATM-4

TRINNOV AMETHYST

ACCUPHASE E-260

HEGEL H300

ONIX XIA 160E

GATO AUDIO AMP-150

DEVIALET 170

MING-DA MD-212WE

HEGEL H4SE

MASTERSOUND EVOLUTION 845

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A160

PIER AUDIO MS-84SE

NAIM SUPERNAIT 2

AMAHA A-S3000

HEGEL H80

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

PLAYBACK DESIGNS IPS-3

 

ENCEINTES

ADVANCE ACOUSTIC KUBIK K11S

ATC SCM 50ASLT

BC ACOUSTIQUE ACT A3.5

BOWERS & WILKINS CM10

DALI EPICON 6

DAVIS ACOUSTIC OLYMPIA 3

DAVIS ACOUSTICS MAYA

ELECTROCOMPANIET THE NORDIC TONE-MODEL 1

FOCAL CHORUS 836 V

FOSTEX GX250MG

KEF X300A

LIVING VOICE IBX-R2

LIVING VOICE IBX-RW

P-E LEON ALYCASTRE

PARADIGM TRIBUTE 30TH ANNIVERSARY

PMC FACT 12

PMC PB1i

TAD CR1

THIEL CS 2.7

THIEL CS1.7

TUNE AUDIO PRIME

WILSON BENESCH SERIE 2 SQUARE 2

 

SOURCES

ONIX DAC 25A

AYON S-3

EAT FORTE

BMC BDCD1.1 & DAC1PREHR

THORENS TD2035

HEGEL HD25

M2TECH VAUGHAN

ATOLL ST200

ACCUPHASE DP-550

BEL CANTO REF LINK

BRICASTI M1

3D LAB DRIVE

FOSTEX HP-A8

AYON S-5

CHORD QUTE EX

NAGRA HD DAC

 

 

Bannie_re_provisoire

AMPLI INTEGRE

GATO AUDIO AMP-150

Gato_audio_amp-150_html_m141c4359

Grâce au dynamisme de l’importateur Hamy Sound, le mélomane français va désormais pouvoir goûter aux délices musicaux des produits danois Gato Audio. L’intégré AMP-150 de ce banc d’essai réussit le pari de la compacité, de l’élégance esthétique et de la puissance raffinée. Une alchimie visuelle et sonore qui ne nous a pas laissés indifférents. Bien au contraire.

La création de Gato Audio en 2007 tourne autour de quatre personnalités de la haute-fidélité danoise. Poul Rossing a été importateur de matériel très haut de gamme au Danemark avant de s’intéresser à la conception d’enceintes acoustiques. Il a collaboré étroitement avec Scan Speak et GamuT. Frederik Johansen, ingénieur, et Kresten Dinesen, designer, ont fait leurs armes chez Holfi, petit constructeur danois, puis ont travaillé pour Thule Audio et GamuT. Quant à l’ingénieur Rasmus Holm, il a rejoint l’équipe dès le lancement de l’entreprise.

La rigueur sous les galbes

Quand l’utile se joint à l’agréable. C’est à peu près ainsi qu’on pourrait décrire le concept de l’AMP-150, un intégré puissant capable de déverser 250 W sous 4 ohms abrités sous une carrosserie italienne. Sauf que l’appareil est une pure création danoise… Une belle création logée dans un somptueux châssis en pièces d’aluminium dont les flancs sont les dissipateurs cylindriques des deux paires de transistors Mos-Fet de sortie. Le capot est constitué d’une armature recouverte d’une plaque de bois vernis façon laque (trois finitions disponibles), la face arrière pourvue d’une belle collection de RCA et de XLR. Quant à la face avant, elle mérite à elle seule le détour. Outre les deux superbes molettes en alu massif de volume et de sélection des sources dont l’onctuosité de la manipulation nous ferait presque oublier la non moins magnifique télécommande RC-1 profilée en aluminium, et les deux poussoirs de mises en veille et en sourdine, le vumètre central délaisse les diodes pour un galvanomètre à aiguille au look très compte-tours d’automobile vintage. Quelle idée originale ! Les entrées commutées par relais sont symbolisées par des icônes reprises sur chaque entrée en face arrière et représentatives du signal à traiter, comme la balance pour l’entrée symétrique par exemple. Quant à l’aiguille, elle indique le niveau de réglage du volume. Peu d’informations disponibles quant au schéma et aux particularités techniques qui équipent l’AMP-150. Néanmoins, la section préampli, d’une part, les alimentations linéaires régulées issues d’un copieux transformateur torique et l’ampli de puissance, d’autre part, ainsi que les circuits divers de surveillance sont installées sur trois circuits imprimés double face en fibre de verre à pistes épaisse en cuivre. L’étage de puissance travaille à partir de transistors J-Fet en entrée et de Mos-Fet de puissance en sortie (une paire push/pull par voie capable de délivrer 150 A) dont la chaleur émise est régulée par un système actif de refroidissement (!) à microprocesseur. Ce procédé mesure le courant du signal audio et la température des Mos-Fet pour chaque canal et active si nécessaire le refroidissement pour maintenir la température à une valeur moyenne. De plus, l’offset continu en sortie est également surveillé en permanence avec extinction de l’ampli en cas de dépassement des limites autorisées de température, de courant et d’offset.

Gato_audio_amp-150_html_27d3a5b8

Fabrication et écoute

Construction : L’AMP-150 offre une des plus belles lignes esthétiques qu’un intégré puisse proposer à ce jour. C’était un des points clés du cahier des charges. Les matériaux, le dessin, l’onctuosité des molettes, l’originalité de l’afficheur qui rompt avec les sempiternelles diodes LED, la densité d’implantation des composants, tout a été pensé et superbement réalisé. Bravo !

Composants : Le simple fait de délivrer 250 W sous 4 ohms à partir d’un simple push/pull de Mos-Fet par canal impose le respect. L’alimentation est dimensionnée en conséquence et cela s’entend. L’ensemble des circuits tient sur trois cartes, la connectique est directement soudée sur l’une d’entres elles. Le câblage filaire est quasiment banni du Gato. Excellente initiative.

Grave : L’AMP-150 distille un message racé à l’image de son esthétique. Le choix des Mos-Fet en sortie contribue à épaissir le grave, à lui donner plus de corps tout en conservant un impact de premier ordre. La ligne de basse électrique en introduction de « Dis-moi » par Baz procure un effet de présence saisissant par la puissance et l’articulation délivrées par l’instrument, les haut-parleurs restent sous contrôle permanent du Gato.

Médium : Le concepteur a porté son dévolu sur des transistors Mos-Fet de puissance pour leur caractère sonore percutant mais aussi pour leur douceur qui rappelle celle des tubes. Ce n’est pas faux comme le démontre l’AMP-150 dont la restitution mêle souplesse de texture, douceur du rendu et analyse harmonique détaillée. La voix de la soprano Simone Kermes interprétant « Ha vinto amor » perd cette extrabrillance que la plupart des blocs à transistors ont tendance à surligner (le faux effet « cathédrale »), tout en conservant un fouillé intensément documenté.

Aigu : Nous retrouvons dans le haut du spectre la griffe sonore du Gato faite d’une belle abondance de détails sonores agrémentés d’une excellente sensation de matière. On note néanmoins un soupçon de matité dans l’extrême aigu qui paraît un peu introverti, ce que nous préférons toutefois à l’exubérance très artificielle de nombreux concurrents. Les retombées de note restent néanmoins crédibles avec un dégradé subjectif plus court mais cohérent.

Dynamique : Pour être franc avec vous, quand nous avons ouvert l’appareil et découvert les deux condensateurs de filtrage, seulement deux, nous avons eu des doutes quant aux capacités dynamiques du Gato. Erreur fatale, car l’AMP-150 a crânement déjoué tous nos pièges musicaux, notamment l’introduction de « Dis-moi » par Baz où les frappes de batterie écoutées à haut niveau ont retenti de manière physique sans le moindre souci de saturation ou de distorsion. Respect !

Attaque de note : Le Gato est un amplificateur rapide dans ce sens où il respecte totalement le rythme de la partition en écoute. Sans sembler supersonique, il attaque cependant chaque note avec la vitesse nécessaire et suffisante. Par conséquent, la note se décline dans un dégradé harmonique des plus réalistes qui nous fait croire à ce qu’on écoute. La lisibilité est tout à fait excellente avec des contours de notes précis.

Scène sonore : Autre conséquence de cette vélocité, le Gato nous propose un espace sonore très bien proportionné avec une focalisation nette des interprètes. L’étagement en profondeur respecte la prise de son. Par rapport à notre système repère, le volume virtuel de la scène sonore est peut-être un poil moins ample, mais c’est la parfaite harmonie spatiale de l’AMP-150 qui rend la restitution absolument crédible.

Transparence : Le Gato AMP-150 est un grand séducteur car il réussit le pari de proposer une écoute à la fois rapide et rigoureuse, vertus reconnues des transistors, mais qui reste douce et raffinée, qualités qu’on attribue plus volontiers aux tubes. L’étendue de la bande passante se conjugue à un équilibre subjectif linéaire. Un savant cocktail où la neutralité reste fondamentalement souveraine.

Rapport qualité/prix : Cet intégré présente d’incontestables qualités techniques et musicales. La connectivité se focalise cependant plus vers l’analogique que vers le numérique. À l’heure où la tendance générale vire à la mise en place de DAC dans les électroniques de type « intégré », on aurait apprécié ne serait-ce qu’une entrée USB… Cette remarque n’enlève rien au charme irrésistible de l’écoute et à l’extrême soin apporté à la conception et à la fabrication entièrement réalisées au Danemark.

Gato_audio_amp-150_html_m41267c8

Verdict

L’intégré AMP-150 est une bonne entrée en matière dans l’Hexagone pour la marque danoise Gato Audio. Les courbes très italiennes du dessin séduisent au premier coup d’œil. Puis ce sont les oreilles qui se réjouissent grâce à la restitution empreinte de force et de douceur, de rigueur et d’élégance. La construction très soignée et les matériaux nobles du châssis ajoutent une plus-value indéniable à cette électronique très élégante et très musicale. À découvrir.

Fiche technique

Origine : Danemark
Prix : 5 990 euros
Dimensions :
325 x 110 x 430 mm
Poids : 13,8 kg
Puissance nominale :
2 x 150 W sous 8 ohms,
2 x 250 W sous 4 ohms
Réponse en fréquences :
20 Hz - 20 kHz à ± 0,5 dB,
2 Hz à 100 kHz à ± 3 dB
Distorsion : < 0,05 %
Rapport signal sur bruit :
100 dB-A (pondéré)
Entrées : 4 RCA, 1 XLR
Sorties : 2 paires de fiches HP,
1 RCA (pré out, 100 ohms),
1 XLR (pré out, 200 ohms)