BANCS D'ESSAIS

 

ACCESSOIRES

STEIN MUSIC SPEAKER MATCH PLUS

WIREWORLD PLATINIUM ELECTRA POWER

FURUTECH TP80E

ABSOLUE CREATIONS UT-TIM SECTEUR

BASSOCONTINUO ACCORDEON

NITTY GRITTY MINI PRO 2

VIBEX THREE11RH

SUPRA USB 2.0

AKG K551

FOSTEX TH900

SENNHEISER MOMENTUM

SHURE SRH1840

ULTRASONE SIGNATURE PRO

WIREWORLD STRATUS 7

HIFI CABLES IHI & MUSIC TRANS

 

ELECTRONIQUE

AUDIA FliGHT FL THREE MK2

ETALON INTEGRAL

AUDIO ANALOGUE FORTISSIMO

BC ACOUSTIQUE EX888

MASTERSOUND PHL5V.2 & 845

NAGRA MELODY

GRYPHON PANDORA

AYON SPIRIT III

AIR TIGHT ATC-3 & ATM-4

TRINNOV AMETHYST

ACCUPHASE E-260

HEGEL H300

ONIX XIA 160E

GATO AUDIO AMP-150

DEVIALET 170

MING-DA MD-212WE

HEGEL H4SE

MASTERSOUND EVOLUTION 845

ADVANCE ACOUSTIC X-PREAMP & X-A160

PIER AUDIO MS-84SE

NAIM SUPERNAIT 2

AMAHA A-S3000

HEGEL H80

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

PLAYBACK DESIGNS IPS-3

 

ENCEINTES

ADVANCE ACOUSTIC KUBIK K11S

ATC SCM 50ASLT

BC ACOUSTIQUE ACT A3.5

BOWERS & WILKINS CM10

DALI EPICON 6

DAVIS ACOUSTIC OLYMPIA 3

DAVIS ACOUSTICS MAYA

ELECTROCOMPANIET THE NORDIC TONE-MODEL 1

FOCAL CHORUS 836 V

FOSTEX GX250MG

KEF X300A

LIVING VOICE IBX-R2

LIVING VOICE IBX-RW

P-E LEON ALYCASTRE

PARADIGM TRIBUTE 30TH ANNIVERSARY

PMC FACT 12

PMC PB1i

TAD CR1

THIEL CS 2.7

THIEL CS1.7

TUNE AUDIO PRIME

WILSON BENESCH SERIE 2 SQUARE 2

 

SOURCES

ONIX DAC 25A

AYON S-3

EAT FORTE

BMC BDCD1.1 & DAC1PREHR

THORENS TD2035

HEGEL HD25

M2TECH VAUGHAN

ATOLL ST200

ACCUPHASE DP-550

BEL CANTO REF LINK

BRICASTI M1

3D LAB DRIVE

FOSTEX HP-A8

AYON S-5

CHORD QUTE EX

NAGRA HD DAC

 

 

AMPLI INTEGRE/DAC

STEIN MUSIC STATELINE AMP 2

Stein_music_stateline_amp_2_html_6b28f485

Voici un petit intégré qui sort des sentiers battus. Son schéma à transistors ne ressemble à aucun autre. Quant à sa musicalité, elle s’inscrit plus dans la lignée de celle d’une triode de qualité. Nous fumes les premiers surpris, et agréablement surpris, de constater que Stein Music a confectionné une électronique différente et terriblement attachante.

L’intégré Stateline Amp 2 est le successeur du Master Class Amp au catalogue de Stein Music. Toute l’expérience acquise dans la conception du Master Class a été appliquée sur ce nouveau modèle dont l’équipement de série inclut en plus un DAC Nonos sans suréchantillonnage conçu par le constructeur. L’alimentation est également plus puissante et d’autres détails ont été améliorés, sans parler de la version Stateline Amp 2 Signature qui, moyennant un supplément raisonnable, propose un upgrade technique assorti d’une écoute encore supérieure.

Les senteurs du Japon

Le Master Class et par voie de conséquence le Stateline Amp 2 puisent leur philosophie de conception d’un petit amplificateur japonais à transistors conçu par Kii San et que Holger Stein a reçu en cadeau de la part de Makoto Watanabe, rédacteur en chef de la revue nippone MJ Magazine. Le schéma du circuit est constitué de deux sections. Le premier étage de niveau ligne n’utilise qu’un seul transistor sans aucune contre-réaction. Tous les composants sont triés avec des tolérances très serrées afin de réduire la distorsion par harmoniques à moins de 0,2 % et concentrée essentiellement sur le second rang, les ordres 3 et 5 restant extrêmement faibles. Un deuxième transistor hors trajet audio agit en correction d’erreur du signal. Quant à l’étage de sortie, il est constitué d’un chip stéréo intégré TDA 1552Q monté sur un radiateur à ailettes et dont les sorties travaillent en mode bridgé. Cette solution qui rappelle celle adoptée sur l’intégré Yamamura Churchill Artemis réduit au plus court le trajet audio. Le signal musical envoyé vers les haut-parleurs ne se reboucle donc pas par la masse, ce qui présente un gros avantage en termes d’abaissement du seuil de bruit et de résolution sur les microdétails. L’alimentation est fournie par un module à découpage professionnel IBM suivi de plusieurs régulateurs dont deux à circuits discrets à très faible bruit pour l’étage ligne et le convertisseur. Le filtrage capacitif de 36 000 µF a été réparti après écoutes entre plusieurs types de condensateurs électrochimiques. Les composants passifs sont discrets et résolument audiophiles avec des résistances à couche Beyschlag, des condensateurs au polypropylène Siemens pour la partie analogique. En ce qui concerne le DAC à composants SMS, il est du type à non-suréchantillonnage avec un chip Philips TDA1543 N.O.S et traite donc le flux dans son format natif. Il accepte les datas échantillonnées jusqu’à 96 kHz sur ses deux entrées S/PDIF et USB. Hormis la carte USB à chip Tenor TE7022L rapportée, l’ensemble des circuits est installé sur une carte imprimée unique. L’Amp 2 est monté dans un châssis en tôle pliée très rigide agrémentée d’une face avant en méthacrylate teinté noir. Elle ne comporte qu’un poussoir de mise sous tension, une molette de sélection des sources et une autre pour le volume. Ce dernier est confié à un potentiomètre Alps fabriqué pour Stein Music. Motorisé et pilotable par la télécommande fournie, il dispose de pistes parfaitement appairées et équipées à certains endroits de résistances additionnelles pour une variation du volume mieux adaptée à notre oreille. Un dernier mot concernant l’évolution Signature : le filtrage capacitif grimpe à 50 000 µF essentiellement constitués de condensateurs OsCon, l’entrée USB devient compatible 24/192 et les composants sensibles aux vibrations sont enduits de vernis Stein Music Maestro.

Stein_music_stateline_amp_2_html_730c4e72

Fabrication et écoute

Construction : L’intégré Stateline Amp 2 est à l’image des autres réalisations de Holger Stein. Ce brillant électronicien ne se contente pas de concevoir des électroniques de qualité. Il les équipe de composants triés sur le volet et les habille de manière simple mais élégante, à l’image du mélange de tôle d’acier peint et de méthacrylate teinté de l’Amp 2.

Composants : Beaucoup d’originalité dans le schéma et dans son implémentation qui ne sont pas sans rappeler ceux de certains montages japonais radicalement zen… Le choix des composants passifs comme actifs a été dicté par une démarche fondamentalement mélomane, tout comme la conversion numérique sans suréchantillonnage.

Grave : Il faut laisser au moins une heure à l’appareil pour qu’il atteigne sa température de croisière. C’est alors qu’il révélera tout son potentiel, à commencer par le registre de grave qui, sans descendre de façon vertigineuse dans les soubassements, épate par son articulation de tous les instants. L’architecture particulière du schéma évite donc tout romantisme chaleureux, ce qui se traduit par une contrebasse sur la piste « My Treasure » par Sinne Eeg qui conserve une charpente sonore remarquablement réaliste.

Médium : Le petit intégré se révèle assez divin dans cette zone de fréquences, qu’on l’attaque indifféremment en analogique ou en numérique. Notamment sur les voix (chœurs de la Radiotélévision suisse sur « Laudate Pueri » de Steffani) qu’il scrute avec un réalisme et une fluidité tout simplement inattendus dans cette gamme de prix au moins… C’est un Stein Music, donc ce n’est pas une surprise, mais plutôt une confirmation du standard de haute qualité de ce constructeur atypique.

Aigu : L’écoute n’est entachée d’aucune brillance ni matité typiques de beaucoup de montages à transistors. Ça file haut avec beaucoup de finesse et les détails harmoniques sont distillés dans un timing et une répartition modulatoire assurément justes.

Dynamique : L’Amp 2 ne s’en laisse pas compter et monte au créneau quand il s’agit de restituer la violence d’un transitoire ou, à l’opposé, les balbutiements d’une voix. La puissance limitée invite évidemment à rester raisonnable sur le niveau sonore, mais l’utilisation d’enceintes de bonne sensibilité soutiendra les efforts de l’Amp 2.

Attaque de note : Quiconque écoute un Amp 2 à bonne température ne peut qu’apprécier la familiarité tonale des sons qu’il amplifie. La notion de timing que nous évoquions auparavant déteint très favorablement sur le dégradé harmonique à forte teneur en rangs pairs. L’écoute vivante contient même une certaine dose de cette magie irremplaçable des triodes… La lisibilité ne faiblit pas sur les partitions complexes.

Scène sonore : On retrouve également et avec bonheur sur ce critère un lien de parenté avec les montages à simple étage à triode. La scène s’installe confortablement devant l’auditeur avec une excellente sensation de volume (particulièrement étonnante avec les Living Voice sur les chœurs interprétant « Laudate Pueri » d’Agostino Steffani…) et une focalisation précise des différentes sources.

Transparence : Le Stateline Amp 2 s’avère être une électronique à transistors d’une grande linéarité et d’une formidable expressivité. Certes l’extrême grave reste en retrait, mais cette infime réserve n’influe en rien sur la neutralité générale et sur l’équilibre tonal du message restitué.

Rapport qualité/prix : Avec 20 W par canal, l’Amp 2 se propulse vers le haut de la catégorie des intégrés de petite puissance hautement musicaux avec les quelques contraintes logiques d’utilisation qui en découlent. Cependant il se rapproche du podium grâce à sa section de conversion numérique très chantante avec entrée USB.

Stein_music_stateline_amp_2_html_m6f09b5f1

Verdict

Nous sommes tombés sous le charme du Stateline Amp 2. Il faut lui laisser le temps de se mettre en jambes et lui associer des enceintes sensibles dans tous les sens du terme. Mais une fois ces conditions réunies, on se laisse bercer sans résister par sa proposition musicale étonnamment aérienne.

Fiche technique

Origine : Allemagne
Prix : 1 998 euros (version standard),
2 698 euros (version Signature)
Dimensions : 460 x 90 x 325 mm
Puissance nominale :
2 x 20 W sous 8 ohms
Entrées : 4 RCA (ligne),
1 USB 24/96, 1 RCA S/PDIF
Sorties : 1 RCA (sortie pré),
2 paires de fiches HP